La langue des ingrédients

L’AMOJOF (Association Mozambicaine des Jeunes Francophones) a organisé en juillet 2017 son premier atelier de gastronomie française, à l’Institut des Langues de Maputo. Cet atelier avait pour but de faire découvrir les concepts de la gastronomie française et quelques plats typiques français, à la fois en théorie et en pratique, tout cela en mélangeant français et portugais. Abel Balate, membre très actif de l’AMOJOF, nous propose un retour littéraire et imagé sur cet évènement, qui a rassemblé un public nombreux et enthousiaste.

Un peu d’oignon, mélangez bien la tomate, n’oubliez pas de mettre la carotte. La langue conduisait des ingrédients dans l’océan chaud qui faisait naître des grands yeux bien liés au nez draguant l’odeur qui échappait des eaux de l’océan chaud situé dans la petite casserole. Il se présente comme l’homme qui fait des relations internationales et de la diplomatie avec la langue de Molière et les ingrédients mais personne ne le croit et on l’appelle Bruno Mourinho ou Chef de cuisine. Il était devant une cinquantaine des personnes de tous les âges, plusieurs origines, croyances, races. Mais ce public parlait la même langue, celle qui faisait l’amour avec les dents dans le lit de la saveur et du plaisir qu’on appelle de nourriture. Pendant le 17 au 21 juillet, l’Association Mozambicaine des Jeunes Francophones a occupé les chaises de l’Institut des langues pour enseigner la langue des ingrédients, un seul billet de 350 meticais aller-retour pendant une semaine et un public qui découvrait la langue et la gastronomie française, mesdames et messieurs, le premier cours culinaire, langue et gastronomie françaises était au centre des regards pleins de joie, doutes et saveurs. Les ingrédients obéissaient à la langue française bien traduite par un Amojofer Edmilson Namburete, chaque fois qu’il faisait la traduction d’un mot, il mangeait l’ingrédient pour prouver l’existence réelle et physique du terme, en disant c’est la vie  et lorsque les mots lui échappaient une femme parmi les deux hommes aidait dans les aspects linguistiques et mettaient les ingrédients dans l’océan chaud situé dans la petite casserole, Nelia Monjane c’est ainsi qu’elle se présente, avec ses yeux enfermés derrière ses lunettes, elle voyait les langues et les cultures en train de se mélanger dans une casserole pour nourrir un public d’une expérience gastronomique reconnue par l’Association à travers les certificats de participation au premier cours de culinaire et gastronomie française. Ces trois jeunes ont mélangé la langue aux ingrédients devant un public qui découvrait pour la première fois la ratatouille, les crêpes, les boulettes, le coq au vin. Une machine photographique faisait des images pour nourrir les yeux des gens qui n’ont pas participé à ce cours. C’était moi, ce photographe bizarre avec la caméra tournée à la viande et au vin, j’imaginais comment allais-je expliquer en mots tous ces mélanges des ingrédients car j’avais oublié de noter les recettes pour écrire ce texte mais selon les images la langue des ingrédients a été faite avec des ingrédients tels que l’amour, la saveur, les cultures et la liberté de nourrir l’esprit avec une langue venue d’un océan chaud situé dans la casserole du monde.

Auteur : Abel Balate.

« Premier prix océan indien langues et imaginaires 2016, premier prix printemps des poètes CCFM 2015, prix dessine-moi ta liberté CCFM/ICMA 2016, prix liberté et tolérance Ambassade de France 2015 ».

 


A língua dos ingredientes

A AMOJOF (Associação Moçambicana dos Jovens Francófonos) organizou no mês de Julho de 2017 o seu primeiro curso de culinária francesa, no Instituto de Línguas de Maputo. Este curso tinha como objectivo a descoberta dos conceitos da gastronomia francesa e de alguns pratos típicos franceses em teoria e na prática, falando francês e português. Abel Balate, membro muito activo da AMOJOF, propõe uma viagem literária e em imagem neste evento, que juntou um público numeroso e entusiasta. 


The food language

The AMOJOF (Mozambican Association of the French-speaking Youth) organized in July of 2017 its first French gastronomy workshop at Instituto de Linguas in Maputo. This workshop aimed to make discover the bases of French gastronomy and a few typical French dishes, speaking both French and Portuguese. A large and enthusiastic audience attended this workshop. Abel Balate (active member of the AMOJOF) makes us travel into this event through his words and his pictures. 


 

  

Métissage

Durant la célébration de la francophonie,  de nombreux étudiants ont l’occasion de monter sur scène et révéler leurs talents de chanteur, d’acteur, de poète en français. Antonio Boane, étudiant en 4ème année d’enseignement du français à l’UP, a ainsi présenté lors d’une conférence au centre de langue un texte poétique, qui a marqué le public […]

Un “My Loveˮ qui s’appelle Francophonie !

Nous vous proposons de découvrir un article du 2° numéro du journal Idées en Mouvement, écrit par Abel Balate dans la rubrique « Opinion et Analyse ». Ce journal, intégralement rédigé en français, est dirigé par des étudiants mozambicains francophones, membres de l’AMOJOF (Association Mozambicaine des Jeunes Francophones), et publié avec le soutien de l’Ambassade de France. […]

La francophonie au Swaziland

Pour la première fois, l’Alliance Française de Mbabane a organisé la principale journée du Festival de la Francophonie 2017 dans ses locaux. Le but était donc de faire découvrir aux Swazis ce lieu d’échange culturel et linguistique à travers ce festival, « Behind the Ministry of Education » étant la seule adresse officielle connue par les Swazis. […]

Les voix de l’Océan – Texte lauréat du concours d’écriture de conte

L’Ambassade de France a organisé au mois de septembre 2016  un concours d’écriture de conte, ouvert à tous les étudiants de français majeurs et sur le thème « L’Océan Indien ; langues et imaginaires ». Voici enfin le conte vainqueur du concours, intitulé « Les voix de l’OCéan » et écrit par Abel Balate. Cet étudiant en 4e année d’enseignement […]

La crevette et la mouette

L’Ambassade de France a organisé au mois de septembre 2016  un concours d’écriture de conte, ouvert à tous les étudiants de français majeurs et sur le thème « L’Océan Indien ; langues et imaginaires ». Nous vous proposons donc de découvrir les contes des 3 premiers lauréats, avec dans cet article le conte qui a remporté le 2e […]

Le grand pêcheur et chasseur

L’Ambassade de France a organisé au mois de septembre 2016  un concours d’écriture de conte, ouvert à tous les étudiants de français majeurs et sur le thème « L’Océan Indien ; langues et imaginaires ». Nous vous proposons donc de découvrir les contes des 3 premiers lauréats, en commençant par le 3e, écrit par Antonio Boane de l’Université […]

Les 10 ans de la francophonie au Mozambique, résultat d’un concours d’écriture aux couleurs des régionalismes de la langue française. (2/2)

Comme chaque année, le Ministère de l’Éducation et Développement Humain (MINEDH) a lancé dès la rentrée des classes 2016 le concours des 10 mots de la francophonie auprès de toutes les écoles secondaires mozambicaines. Ce concours se base sur la liste des 10 mots choisis chaque année pour illustrer un aspect de la francophonie et […]

Les 10 ans de la francophonie au Mozambique, résultat d’un concours d’écriture aux couleurs des régionalismes de la langue française. (1/2)

Comme chaque année, le Ministère de l’Education et Développement Humain (MINEDH) a lancé dès la rentrée des classes 2016 le concours des 10 mots de la francophonie auprès de toutes les écoles secondaires mozambicaines, l’équivalent des collèges-lycées français. Ce concours se base sur la liste des 10 mots choisis chaque année pour illustrer un aspect […]

A l’Alliance française de Mbabane, vous êtes aux petits oignons

Good/Goût de France C’est bien connu beaucoup de choses se passent autour d’un repas. La gastronomie est un sujet inépuisable pour les Français, une expérience qui doit se vivre pour être comprise. L’opération Good/Goût de France qui rassemblait sur cinq continents plus de 1500 restaurants, a prouvé, une fois encore, que la cuisine française est […]