A l’Alliance française de Mbabane, vous êtes aux petits oignons

Good/Goût de France

C’est bien connu beaucoup de choses se passent autour d’un repas. La gastronomie est un sujet inépuisable pour les Français, une expérience qui doit se vivre pour être comprise. L’opération Good/Goût de France qui rassemblait sur cinq continents plus de 1500 restaurants, a prouvé, une fois encore, que la cuisine française est avant tout un moment de partage et de convivialité.

Même si la gastronomie française est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, il n’existe malheureusement pas de restaurant français au Swaziland. A Mbabane, nous avions donc sollicité la cafeteria de l’Alliance française, et son chef italien, afin de satisfaire les papilles exigeantes des convives.

AF 1  AF2

Loin du territoire français, il devient difficile de se procurer du foie gras, c’est la vie ! Mais, à défaut de grives, on mange des merles, et le pâté de foie fut remarquable. Au menu, figurait un bœuf en sauce, puis un beau plateau de fromages accompagnés de vin sud-africain aux lointaines racines hexagonales. Des pâtisseries ont conclu cette bien agréable soirée.

Cours de cuisine

Les Français aiment parler de ce qu’ils mangent. L’Alliance française de Mbabane a donc décidé de contenter les Swazis intéressés par la cuisine française, en proposant des ateliers cuisine. En avril, la première recette de cet événement appelé à se répéter tous les mois fut la quiche lorraine. De nombreux grands chefs sont des hommes, pourtant se sont les femmes qui sont venues, timidement, voir comment faire cette « quiche en Lorraine ». Il a bien entendu fallu fournir des explications culturelles non seulement sur la région Lorraine mais aussi sur le sens plus familier du mot quiche. Que nos apprenantes-cuisinières ont très vite su employer à bon escient, lorsque l’une d’elles a raté sa pâte.

AF3

Elles étaient très fières de partager leur quiche, et leur talent nouveau, avec les élèves qui sortaient des cours de français. Car l’ingrédient essentiel du bien manger à la française reste la convivialité ! Tout atelier cuisine se clôt donc par une dégustation.

Entrez dans n’importe quelle boulangerie-pâtisserie française, vous ferez face à un choix cornélien. Il ne fut pas aisé de choisir une pâtisserie typique, demande émanant de nos participantes. Finalement nous avons proposé un atelier choux à la crème, pour le mois de mai. La plupart des cuisinières sont revenues, certaines entraînant avec elles mari et enfant !

AF4  AF5

Les hommes ont dû faire preuve de persévérance pour mélanger la préparation, mais le jeu en valait la chandelle ! Tout le monde s’est régalé.

J’espère vous avoir ouvert l’appétit !

Valérie MUNIER

Directrice de l’Alliance française de Mbabane, Swaziland

 

Alliance française de Mbabane, in Swaziland, has decided to emphasize on the art of cooking and eating. Through the worldwide event “Good/Goût de France” first, when invited guest has enjoyed a typical French menu with pâté de foieboeuf bourguignon and of course some wine and cheese!  Regular cooking lessons are also given every month for all those that are interested. It started in April with the recipe of quiche Lorraine. In May choux à la crème were prepared, as chefs-to-be asked for some French pastry dessert.                                                                                                                               A Aliança francesa de Mbabane, na Swazilândia, decidiu celebrar a arte da gastronomia. Primeiro através do evento de ocorrência mundial “Good / Goût de France”, durante o qual os convidados experimentaram um menu francês típico : paté de foie, boeuf bourguignon e, naturalmente, vinho e queijo ! Aulas regulares de cozinha também são leccionadas cada mês para quem estiver interessado. Começou no mês de Abril com a receita da quiche Lorraine ; em Maio choux à la crème foram preparados, já que os futuros chefs solicitaram pastelarias francesas.

2 commentaires:

  1. Bonjour a tout le monde
    C’est intéressante la gastro. Et plus intéressant est l’esprit de répandre les faits gastronomiques français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *